afrikinside.com
- 320 -

Le Cap Vert : Une incontournable destination

Les îles du Cap-Vert sont l'une des destinations africaines les plus connues et appréciées du public italien. Et cela s'est aussi produit pour des raisons historiques. En effet, un aéroport a été construit sur l'île de Sal pour servir d'escale aux vols d'Alitalia vers l'Argentine et le Brésil depuis les années 1950. C'est ainsi que nous avons connu cette île qui avait alors un développement touristique impressionnant avec de grands hôtels et villages. Après Sal aussi les îles de Boa Vista et dans une moindre mesure Fogo et Sant'Antao ont eu leur dose de tourisme de masse. Bord de mer Boa Vista, trekking Fogo et Sant'Antao. Le tourisme sexuel féminin à Sal est particulièrement développé avec des garçons locaux qui se prostituent sur les plages alors que les sénégalaises le font au village et dans les hôtels. Sur l'île de Maio, il y a des années, il y avait une activité florissante de pédophilie sur les enfants. Puis, heureusement, elle a été écrasée, mais cela a pris des années. Brava reste l'île la moins facilement accessible et celle qui présente des aspects anthropologiques très intéressants. Fogo produit un vin très particulier sur le cône volcanique qui caractérise l'île, bien que d'une manière socialement inacceptable, et ce avec la complicité coupable de la coopération européenne. L'île principale, Santiago, a peu de résonance touristique, pourtant elle aurait des aspects intéressants d'un point de vue paysager et culturel. Malheureusement, le gouvernement capverdien se concentre entièrement sur le tourisme au cap vert et faisant venir du sable blanc de Sal pour construire des plages artificielles à Santiago qui, étant volcaniques, n'en ont que des noires.

Découvrez les merveilles capverdiennes

L'île de Brava n'est accessible que par bateau. Il y a quelques liaisons par semaine depuis Fogo et une depuis Santiago. Horaires très variables en raison des conditions de l'océan. L'Atlantique, c'est pas une blague, ça fait peur. Le navire vous emmène au port de Sao Felipe, à Fogo, et vous laisse au seul port de Brava, bien en dessous la petite capitale. Au port, les touristes trouveront facilement un pick-up qui les conduira au village, assis à l'arrière, sur la caisse. Le navire est assez moderne, grand, fiable; en le voyant pour la première fois, le touriste se sentira réconforté. Les opérations d'embarquement sont longues et déroutantes, comme presque tout ce qui se passe en Afrique, mais elles ne suscitent pas d'inquiétude. Finalement, vous parvenez à monter à bord et à vous asseoir.

Blog

  1. 22 Sept. 2022Les avantages à passer ses vacances dans un camping bord de mer dans le Morbihan110
  2. 9 Sept. 2022Faire le tour de l'Afrique en bateau, est-ce possible de nos jours ?339
  3. 15 Août 2022Pourquoi essayer le Paintball au Pays Basque ?1115